Rachida Dati

Député européen pour l'Île-de-France et des français de l'étranger

Activités parlementaires

Questions écrites

Crise sanitaire de la production aviaire française et activité de chasse

L'Europe fait actuellement face à une épidémie de grippe aviaire (virus H5N8).

Dans le prolongement d'une question déjà déposée ayant pour objet la «crise sanitaire de la production aviaire française et européenne et mesures de marché», nous attirons l'attention de la Commission sur le fait que cette maladie ne se limite pas à l'élevage, mais touche également les gibiers à plumes tels que le faisan ou la perdrix.

Dans certains États membres comme la France, le lâcher de gibier a même été interdit de façon préventive face à l'importance de l'épidémie. Les éleveurs de gibier à plumes, ainsi que l'ensemble de la filière, se trouvent donc dans une situation économique difficile, et cela en pleine période d'ouverture de la chasse et pendant les fêtes de fin d'année, où la consommation de ce gibier est la plus importante.

1. Face à cette situation, quelles mesures de gestion de crise la Commission propose-t-elle pour apporter des solutions aux éleveurs de gibiers à plume ?

2. Quelle est, selon la Commission, la répercussion financière de cette crise sur l'ensemble de la filière en Europe ?


L'automatisation de la suppression de contenus terroristes sur l'internet

Le 8 décembre 2016 s'est tenu le second forum de l'Union sur l'internet. Commissaires européens, agents d'Europol et du réseau de sensibilisation à la radicalisation, ainsi que des représentants des États membres ont alors pu s'entretenir avec les grandes compagnies de l'internet pour faire progresser la lutte contre les contenus à caractère terroriste en ligne. À l'issue du forum, Microsoft, YouTube, Twitter et Facebook ont déclaré mettre en place une structure pour améliorer leurs échanges d'informations.

S'inspirant, en partie, de ce qui se fait dans la lutte contre les contenus pédopornographiques, ces quatre compagnies veulent créer une banque de données pour partager entre elles les informations relatives aux contenus à caractère terroriste déjà supprimés. En transmettant ces informations, elles partagent l'équivalent numérique des empreintes digitales de ces contenus terroristes et facilitent ainsi leur identification. Cette coopération doit permettre de supprimer plus rapidement un contenu ayant été déjà identifié comme étant à caractère terroriste sur n'importe laquelle de ces plateformes.

La Commission peut-elle indiquer si elle a proposé à ces entreprises d'automatiser la suppression des contenus déjà répertoriés comme étant à caractère terroriste ?

Si c'est le cas, la Commission peut-elle présenter les arguments développés par les compagnies de l'internet pour ne pas mettre en œuvre cette automatisation ?


Autres questions écrites


Dernière intervention


Intervention de Rachida Dati en commission Affaires étrangères le 9 janvier 2017

Retrouvez mon intervention du 9 janvier 2017 en Commission des Affaires étrangères sur les relations entre l'Union européenne et le Maroc

Voir toutes les interventions

Dernier rapport

Présentation du rapport sur « la prévention de la radicalisation et du recrutement de citoyens de l’Union par des organisations terroristes »

16 juin 2016

Rachida Dati présentera cet après-midi à partir de 14h30 en commission des Libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures du Parlement européen son rapport sur « la prévention de la radicalisation et du recrutement de citoyens de l’Union par des organisations terroristes ».

Voir tous les rapports

Dernier livret

Les livrets de Rachida Dati

#3 Les prisons en France et en Europe

L'état des prisons en France et en Europe, un enjeu de sécurité

Voir tous les livrets